Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia

Balla Fasseké Kouyaté

TEL : 223 20 22 02 17 - BP : 159 -

Site :www.conservatoire-arts-mali.org

Informations sur le Conservatoire

des Arts et Métiers multimédia

 

Le Conservatoire des Arts et Multimédia Balla Fasséké Kouyaté est un établissements

d'enseignement supérieur, public à caractère scientifique, technologique et culturel, doté

de la personnalité morale et de l'autonomie financière. Il a en son sein un Conseil

d'Administration.et d'un comité scientifique.

Missions du CAMM

Le Conservatoire des Arts et Métiers multimédias a pour mission de

- Former des artistes créateurs dans le domaine des arts plastiques, du Multimédia, de la

danse, de la musique, du théâtre, du design et de spécialistes en gestion et

entreprenariat culturelle et artistique.

- Faire des recherches dans le domaine du patrimoine culturel malien et africain

- Faire la promotion des artistes

Objectifs du CAMM

Elle se fixe pour objectifs de :

- Offrir un cadre idéal pour la formation des étudiants artistes ,

- Offrir un cadre de promotion et d'épanouissement pour les artistes

Activités du CAMM

Le Conservatoire des Arts multimédia est essentiellement une structure de formation à

coté de laquelle des activités d'animation pédagogique de recherche et de prestation de

service.

2

Les études et diplôme

1. cursus de cinq ans

Les études sont organisées dans un cursus de cinq ans, conçu pour permettre l'évolution

des étudiants vers la gestion autonome d'un engagement artistique ou d'un projet

personnel dans les sections : Arts plastiques, musique, danse, multimédia et théâtre . Elles

s'appuient sur le potentiel pédagogique et technique de l'école, sur des ateliers animés par

des professionnels du métier et par des stages

Le passage d'une année à une autre fait l'objet d'un examen.

La première année, année préparatoire, assure une introduction aux moyens et aux

méthodes de recherche, à partir d'une expérimentation ouverte, de l'acquisition de

connaissances de base et d'approches théoriques et historiques générales des arts

Les 2è et 3è années constituent la phase programme des études. Leur contenu conjugue la

suite d'un enseignement artistique général avec une implication progressive dans les

domaines de spécialisation dans chaque section.

Les 4è et 5è années constituent la phase projet. L'engagement principal des étudiants s'y

définit dans les différentes sections, mais le développement des projets de chacun

s'appuie sur la totalité du potentiel pédagogique et technique de l'école. Il peut aussi se

prolonger dans le cadre de stages professionnels.

Un Diplôme d'Etude Supérieur Spécialisé, DESS, est attribué aux étudiants en fin d'études.

Le concours d'admission en première année est ouvert aux candidats techniciens des arts

et aux titulaires du baccalauréat, ou équivalent.

L'âge maximum est de trente (30) ans.

2. cursus dix huit mois

Le MAAC : Master d'Actions Artistiques et Culturelles

L'importance économique de plus en plus avérée des activités artistiques culturelles a

entraîné, depuis une décennie, un essor particulier et un engouement considérable pour

l'entreprenariat culturel de la part du secteur privé malien. Mais il importe de

noter que la dimension artistique de l'entreprise culturelle confère à son management

et à l'analyse de sa pertinence une forte spécificité.

Au regard de ces constats, le Master « Conception, organisation et gestion culturelle et

artistique » se veut une formation appliquée et opérationnelle. Il s'agit de donner un

complément de connaissances sur les enjeux, le fonctionnement, les principes, méthodes

et techniques d'organisation et de gestion des différents types d'institutions et

entreprises culturelles.

Le concours est ouvert aux étudiants dotés d'un diplôme équivalent à une licence

universitaire (de gestion, droit, sciences humaines, études artistiques etc.)

3

les formations

Le CAMM BFK est un établissement supérieur d'enseignement artistique ayant pour

vocation la formation des artistes créateurs et des opérateurs culturels. Il est un espace

d'expérimentation et de dialogue ou étudiants et professeurs entretiennent un contact

libre et créatif favorisant un développement de l'originalité individuelle de chaque

étudiant.

La formation est assurée par des professionnels nationaux et étrangers, appuyée par des

ateliers qui sont animés par des artistes professionnels ou des professeurs des écoles

partenaires étrangères d'enseignement artistique.

Le CAMM BFK met un accent particulier sur la maîtrise de l'outil informatique.

L'étudiant s'approprie les techniques informatiques pour les mettre au service de la

créativité et de la plus grande liberté d'expression.

Les études sont basées sur un suivi personnalisé des recherches, leur présentation

régulière à travers des expositions et représentations selon les sections de l'école. Elles sont

ponctuées par des propositions d'expériences communes et des participations aux

différents événements artistiques et culturels.

L'équipement des ateliers des différentes sections (musique, danse, audiovisuel,

informatique, dessin et peinture, labos et studios) est conçu et encadré pour faciliter

l'acquisition et l'emploi des moyens techniques nécessaires

Section musique

La formation se fera avec des professionnels de la musique traditionnelle et

contemporaine dans des disciplines indispensables comme le solfège, le jazz, les

musiques électroniques et traditionnelles, le son et la lumière. La formation pratique en

musique traditionnelle pourra se faire dans certains cas hors-mur, chez l'artiste dans son

studio.

Section danse

Le Mali est un pays très riche en pas de danse. L'étudiant s'ouvrira aux techniques de

danse moderne, classique et traditionnelle avec des danseurs et chorégraphes

professionnels.

Section arts plastiques

L'étudiant en Arts Plastiques trouvera sa personnalité dans une ouverture à toutes les

disciplines de l'image et du son. Elles se feront avec un matériel de qualité que tout

étudiant ou professionnel est en droit de disposer. En première année, il perfectionnera

ses acquis en peinture, dessin et sculpture, maîtrisera l'outil photographique, s'ouvrira aux

notions d'esthétique et de design... Des modules de culture générale, de multimédia et

d'anglais complèteront la formation dans les différentes sections.

Section multimédia

La section multimédia forme des artistes qui maîtrisent les données théoriques et

pratiques des phénomènes de communication.

Elle apprendra à l'étudiant la communication visuelle, lui permettant d'acquérir la

capacité de développer la phase créative d'un projet en apportant des solutions

4

techniques et artistiques, par le biais de l'outil informatique.

Elle a pour objectif de préparer aux métiers de technicien en multimédia, de chef de projet

multimédia (fabrication des pages Web pour les réseaux Internet et Intranet, coordination

et réalisation d'un disque CD-Rom) et aux métiers de technicien en infographie et de

metteur en page pour les secteurs de la presse, de l'édition et de la publicité.

Section théâtre

Le Mali est un pays ayant une culture du théâtre. La section formera des artistes

comédiens et metteurs en scène en s'appuyant sur les potentialités culturelles maliennes

en la matière avec une large ouverture sur l'extérieur.

Le MAAC : Master d'Actions Artistiques et Culturelles

Ce volet de formation du CAMM préparera des Acteurs et Animateurs de l'industrie

culturelle pour le développement des actions artistiques et culturelles.

Construite autour d'un enseignement pratique et expérimental, cette formation porte sur

tous les types d'organisations culturelles (publiques et privées) de tous les secteurs

culturels (spectacle vivant, cinéma et audiovisuel, édition, arts plastiques et visuels).

L'étudiant aura connaissances sur les enjeux, le fonctionnement, les principes, méthodes,

techniques d'organisation, gestions des différents types d'institutions et entreprises

culturelles.

La Formation continue

Ce volet de formation (non encore fonctionnel) permettra aux professionnels de différents

disciplines artistiques et de communications visuelle, un renforcement de capacité dans le

domaine choisi.

Les moyens techniques indispensables sont mis à la disposition pour la formation

par l'école.