Le Centre National de la Lecture Publique, crée par Ordonnance n°01-031/P- RM du 03 août 2001, est un service public rattaché à la Direction Nationale des Bibliothèques et de la Documentation.

Il comprend quatre départements :

  • Département Bibliothèques Publiques des Collectivités Locales et des Associations ;
  • Département Bibliothèques en Langues Nationales et Collecte de la Tradition Orale ;
  • Département Médiathèque de Référence et Atelier de reliure-reprographie ;
  • Département Action Culturelle et Coopération.

Le Centre National de la Lecture Publique participe à la mise en oeuvre de la politique nationale en matière de lecture publique et de bibliothèques en langues nationales.

Il est chargé de :

  • Promouvoir une politique de lecture par la création de bibliothèques dans le cadre de la décentralisation ;
  • Promouvoir les langues nationales en développant le réseau de bibliothèques en langues nationales ;
  • Evaluer les actions menées dans la mise en oeuvre de la politique de lecture publique et exercer le contrôle technique sur les bibliothèques des collectivités locales, les bibliothèques scolaires et les bibliothèques d’association ;
  • Appuyer les actions des opérateurs culturels et institutionnels et non institutionnels qui oeuvrent pour la promotion du livre et de la lecture ;
  • Développer la coopération avec les autres pays et participer aux réseaux internationaux dans le domaine e sa compétence.

Le centre National de Lecture Publique est chargé du suivi technique d’un réseau de 64 bibliothèques de lecture
publique installées dans les chefs lieux de cercle à travers le pays, les 6 communes du District de Bamako, 6 centres de Lecture et d’Animation Enfantine dans le District de Bamako (CLAE), une bibliothèque pour enfants à Bamako, un Wagon–bibliothèque desservant 11 localités situées le long des rails de Bamako à la frontière du Sénégal.